Search & Find
Accueil
OpenLAB   >   Accueil   >   Présentation   >   Qui sommes-nous ?   >   Marjorie Chery

Marjorie Chery

Présentation

Marjorie CHERY, 23 ans, Institut de Biologie Moléculaire des Plantes.

  • Quel est ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Après avoir obtenu un bac scientifique à Erstein, j’ai intégré une école d’ingénieur en agronomie avec prépa intégrée à Toulouse. Au cours des 5 années du cursus j’ai eu la chance de partir en Hongrie en stage et faire un semestre dans une université américaine. Diplômée ingénieure cette année, me voilà maintenant partie pour trois années en doctorat à Strasbourg !

  • Concrètement, qu’est-ce que tu fais ?

Je travaille sur l’ADN des plantes, plus particulièrement sur l’ARN de transfert. Récemment, les scientifiques ont découvert que la molécule d’ARN de transfert peut être coupée en segments. Ces segments ne sont pas coupés au hasard et auraient des rôles importants.  Le but de ma thèse est de découvrir à quoi servent ces fragments.

  • Qu’est-ce qui te plait dans le monde de la recherche ?

Ce qui me plait c’est de mener un projet de A à Z sur un sujet de recherche. J’apprécie pouvoir travailler en autonomie mais je sais que je suis entourée par d’autres personnes qui peuvent m’aider. On avance par étape en fonction des résultats des expériences. C’est aussi gratifiant de pouvoir expliquer des phénomènes qui n’étaient pas connus jusqu’à maintenant.

  • Pourquoi as-tu choisi de participer à l’aventure OpenLAB ?

Je souhaite partager mes connaissances et faire découvrir le monde de la recherche. Cette aventure donne aux lycéens un aperçu de ce qui se fait dans les laboratoires de recherche et peut les aider pour leur orientation. C’est aussi pour partager mon expérience et mon parcours que j’ai choisi de participer à l’aventure.

  • Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux lycéens qui se posent des questions sur leur orientation ?

Tout d’abord il faut savoir dans quel domaine on souhaite s’orienter. Et pour cela, il faut être curieux ! Des portes ouvertes, des opportunités de visiter et hop ! Je me souviens avoir été à beaucoup de salons étudiants qui présentaient les différentes formations, à des portes ouvertes aussi et j’ai pu échanger avec des étudiants (j’ai d’ailleurs tout de suite su quelles formations ne me correspondaient pas et celles où je m’y projetais).