Search & Find
Accueil
OpenLAB   >   Accueil   >   Présentation   >   Qui sommes-nous ?   >   Aurore Brunet

Aurore Brunet

Présentation

Je m’appelle Aurore Brunet, j’ai 23 ans et j’entame cette année mon doctorat au sein du laboratoire Inserm U1118 qui s’intéresse aux mécanismes centraux et périphériques de la dégénérescence.

  • Quel est ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Après un baccalauréat scientifique, spécialisé en sciences de la vie et de la terre, j’ai rejoint la licence de biologie cellulaire et physiologie des organismes de l’université de Strasbourg. Au retour d’une année d’échange Erasmus en Angleterre, j’ai décidé de rejoindre un master de neurosciences. A la suite de mon stage de deuxième année, j’ai souhaité poursuivre le projet entamé durant ce dernier et ai donc participé au concours de l’école doctorale pour obtenir le financement de mes 3 années de thèse.

  • Concrètement, qu’est-ce que tu fais ?

Je travaille actuellement sur une pathologie neurodégénérative, la sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot. Cette dernière conduit à une paralysie progressive des patients et à leur décès dans les 3 à 5 ans suivant le diagnostic. Je m’intéresse aux mécanismes impliqués dans l’atteinte d’une des populations neuronales qui est touchée dans cette maladie : des neurones reliant le cerveau à la moelle épinière, essentiels à la réalisation des mouvements volontaires.

  • Qu’est-ce qui te plait dans le monde de la recherche ?

Ce qui me plaît dans le monde de la recherche c’est l’évolution constante des connaissances et le partage des découvertes. J’aime le fait que ce que l’on croit savoir aujourd’hui pourra être contredit à l’avenir, et que ce que l’on ne connaît pas encore à ce jour sera peut-être à l’origine de belles avancées scientifiques. Ce qui me plaît c’est le raisonnement que l’on doit avoir : chercher ce qui est connu, juger ce qui a été fait, se poser des questions, trouver le moyen d’y répondre, expérimenter et essayer de trouver des réponses voire même des solutions.

  • Pourquoi as-tu choisi de participer à l’aventure Openlab ?

J’ai choisi de rejoindre OpenLAB parce que c’est grâce à des professeurs de lycée qui m’ont insufflé leur passion pour la biologie que j’en suis arrivée là. Je sais à quel point prendre des décisions d’orientation peut être stressant et j’espère pouvoir aider les élèves à découvrir une autre facette des sciences, de la biologie et à comprendre ce qu’est la recherche scientifique.

  • Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux lycéens qui se posent des questions sur leur orientation ?

Si je pouvais donner un conseil aux lycéens qui se posent des questions sur leur orientation ce serait de déterminer ce qu’ils aiment vraiment faire, sans douter d’eux-mêmes. Plus encore, je pense qu’ils devraient se demander ce à quoi ils voudraient que leur vie ressemble dans 10 ou 15 ans. Je pense que le moyen d’accéder à ce qu’ils souhaitent vraiment sera différent pour chacun, pas toujours linéaire ou facile, mais que s’ils sont motivés et biens entourés, rien ne les empêchera de devenir les personnes qu’ils souhaitent être.